Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
Groupe des Jeunes de Nos Oiseaux
Accueil
Le GdJ
 - 
Présentation
 - 
Le Héron
 - 
Adhésion
 - 
Le Comité
Activités
 - 
L'OCHA
 - 
Projet Huppes
 - 
Les Bons Coins de Suisse Romande
 - 
Autres
Camps à l'étranger
 - 
Informations camp à l'étranger
 - 
Voyage Oman 2009
 - 
Camp Maroc 2010-2011
Camp de baguage
 - 
Informations camp en Roumanie
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
L'agenda du GDJ
 - 
Les comptes-rendus
 - 
Carte des comptes-rendus
 - 
Calcul de coordonnées
 - 
Code de conduite
  La boutique
    - 
Les produits
    - 
Mon panier
  Aide
    - 
les FAQs
Toutes les photos
Les comptes-rendus
liste des comptes-rendus > résumé du compte-rendu
 
Alexandre Copertino
Alexandre Copertino
Jolan Besson
Célestin Luisier
 
Tour du lac de Salanfe (GDJ/VS) : jeudi 20 juillet 2017 - vendredi 21 juillet 2017

Particpants : Alexandre, Elias, Jolan, Théotime et Célestin

C’est sous la pluie que commence la sortie au bout de la route qui mène à Van d’en haut. Mais qu’importe, la bonne ambiance et l’optimisme quant à l’avenir de la section valaisanne sont au rendez-vous. En effet, la moyenne d’âge du groupe est inférieure à 13 ans ! Ceci s’explique d’une part par la présence de nouvelles recrues surmotivées et d’autre part par l’absence des plus âgés.
Bref, ça discute pas mal en montant, les jeunes font connaissance, le beau temps revient, on peut observer quelques Hirondelles de rochers et entendre chanter le Bruant fou. Un peu plus haut, c’est le bal des petits passereaux forestiers avec notamment quelques familles de Tarins des aulnes et de Sizerins cabarets. Quand tout le monde scanne les arbres, c’est bien sûr Alexandre qui trouve le Gypaète puis un Epervier d’Europe se montre brièvement à certains participants.
Une fois arrivés au barrage, nous nous dirigeons vers le fond du lac où se trouve une belle plage à limicole. Malheureusement, aucun migrateur n’y a fait escale, mais nous décidons quand même de casser la croûte sur un tas de gravier avoisinant. Une fois le repas terminé, quelques jeux au bord de l'eau s’imposent tout naturellement aux nouvelles recrues.
En quittant le secteur, nous observons un couple de Tarier des prés en alerte ainsi que de très nombreux Traquets motteux et Pipits spioncelles. Puis c’est Théotime qui prend les choses en main. Il connait bien la région et a quelques bons coins à nous montrer. Après une petite montée ponctuée par l’envol de Venturons montagnards et de Merles à plastrons, nous passons un chalet d’alpage et débouchons sur un pierrier qui abrite un mâle de Monticole de roche. Après une belle observation de plusieurs minutes, c’est déjà le moment de redescendre, mais la journée n’est pas terminée !
En effet, une jeune Grive musicienne peu farouche est découverte au bord du chemin ce qui fait le bonheur des photographes et juste avant de rejoindre les voitures, un Vautour fauve sort de derrière la crête, tourne plusieurs minutes puis disparaît. De quoi terminer la journée en beauté !  

publié le vendredi 21 juillet 2017 par Célestin Luisier
 

-
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017