Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
Groupe des Jeunes de Nos Oiseaux
Accueil
Le GdJ
 - 
Présentation
 - 
Le Héron
 - 
Adhésion
 - 
Le Comité
Activités
 - 
Sorties sur le terrain
 - 
L'OCHA
 - 
Les Bons Coins de Suisse Romande
 - 
Recensements hivernaux
 - 
Fête de la Nature
 - 
Nuit de la Chouette
 - 
Autres
Projets
 - 
Projet Huppes
 - 
Projets SPB - Surface de Promotion de la Biodiversité
 - 
Nichoirs à hirondelles
Camps à l'étranger
 - 
Informations camp à l'étranger
 - 
Voyage Oman 2009
 - 
Camp Maroc 2010-2011
Camp de baguage
 - 
Informations camp en Roumanie
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
L'agenda du GDJ
 - 
Les comptes-rendus
 - 
Carte des comptes-rendus
 - 
Calcul de coordonnées
 - 
Code de conduite
  La boutique
    - 
Les produits
    - 
Mon panier
  Aide
    - 
les FAQs
Toutes les photos
Les comptes-rendus
liste des comptes-rendus > rsum du compte-rendu
 
Gilles Hauser
 
Sortie à la Chassagne (GdJ FR) : dimanche 18 mars 2018

Sortie à la Chassagne d’Onnens (GdJ FR) – 18.3.2018

 

Participants : Henri Descombes, Loïc Nuoffer, Florian Nuoffer, Léon Dietrich, Thomas Lalou, Guillaume Delabays, Gilles Hauser

 

Avec les nouveaux horaires des CFF, nous devons attendre une heure à Yverdon pour prendre le bus direction Onnens. Nous en profitons donc pour faire un rapide passage à la Promenade Robert Hainard. A l’embouchure de la Thièle, nous ne voyons pas grand-chose si ce n’est un Goéland brun très au large. Nous allons donc au Mujon, où nous pouvons observer plus de vingt autres Goélands bruns ainsi que des Tadornes casarcas. Nous devons ensuite nous dépêcher pour prendre le bus ! Nous prenons donc le bus, non sans un peu de course à pied, et arrivons à Onnens quelques minutes plus tard. Le temps n’est pas au meilleur pour ce qui est des reptiles : il ne neige plus mais il ne fait pas bien chaud. Nous nous tournons donc rapidement vers les oiseaux : un couple de Tariers pâtres se laisse bien observer dans les vignes au bas de la Chassagne. Plus tard, après pas mal de recherches, nous finissons par trouver au moins trois Bruants zizis, accompagnés de Linottes et d’un Bruant des roseaux. Plusieurs Milans noirs profitent de l’accalmie pour continuer leur migration, accompagnés par un Epervier, faisant le bonheur de certains. Nous reprenons le bus pour Yverdon puis le train et faisons encore un petit arrêt à Champ Pittet. Dans le marais, c’est le calme plat. Heureusement, un Pic épeichette chantant et se montrant bien donne le sourire à tous et permet de finir cette sortie en beauté !

publi le dimanche 18 mars 2018 par Gilles Hauser
 

-
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018