Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
Groupe des Jeunes de Nos Oiseaux
Accueil
Le GdJ
 - 
Présentation
 - 
Le Héron
 - 
Adhésion
 - 
Le Comité
Activités
 - 
Sorties sur le terrain
 - 
L'OCHA
 - 
Les Bons Coins de Suisse Romande
 - 
Recensements hivernaux
 - 
Fête de la Nature
 - 
Nuit de la Chouette
 - 
Autres
Projets
 - 
Projet Huppes
 - 
Projets SPB - Surface de Promotion de la Biodiversité
 - 
Nichoirs à hirondelles
Camps à l'étranger
 - 
Informations camp à l'étranger
 - 
Voyage Oman 2009
 - 
Camp Maroc 2010-2011
Camp de baguage
 - 
Informations camp en Roumanie
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
L'agenda du GDJ
 - 
Les comptes-rendus
 - 
Carte des comptes-rendus
 - 
Calcul de coordonnées
 - 
Code de conduite
  La boutique
    - 
Les produits
    - 
Mon panier
  Aide
    - 
les FAQs
Toutes les photos
Les comptes-rendus
liste des comptes-rendus > rsum du compte-rendu
 
Célestin Luisier
Célestin Luisier
Jolan Besson
 
Vélo dans le Chablais (GDJ/VS) : dimanche 22 avril 2018

Participants : Armand, Élias, Jolan, Julia, Alexandre et Célestin

L’aube se lève à peine sur le lac que nous sommes déjà en train d’observer aux environs de la lagune des Grangettes. Les premières Sternes pierregarin se font entendre puis se laissent observer, deux Petits Gravelots courent sur le banc de sable, alors que des Grosbecs cassenoyaux passent en vol. La journée est radieuse, pas un nuage dans le ciel et il fait chaud, tip top pour aller se baigner…mais pas trop pour observer les oiseaux. Que cela ne tienne, ce qui nous intéresse, c’est les oiseaux !

Nous enfourchons donc nos vélo pour nous diriger ‘’Chez Bonnet’’, le hot spot à limicole. Sur le trajet, nous nous rendons compte que la forêt est bien calme pour la saison, mais le chant du Rossignole philomèle et le vol de la Huppe fasciée nous mettent un peu de baume au cœur.  De plus, nous avons la chance d’observer un Torcol fourmilier se nourrissant pendant de longues minutes !

Une fois les longues vues posée devant la plage, nous ne sommes pas déçus : Chevaliers aboyeurs, culblanc, guignette et arlequin, Petits gravelots, Coulis cendré, Sarcelle d’été et Eiders à duvet nous font grâce de leur présence. C’est aussi l’occasion pour certains membres du groupe de s’essayer à ‘’l’accrobranche’’, avec plus ou moins de réussite. En partant, un drôle de cri nous intrigue ; nous scannons la plage, mais ne trouvons pas son auteur. Au bout d’une dizaine de minutes, nous nous rendons finalement compte qu’il s’agit d’une Sterne qui quémandait à son partenaire, le couple étant posé sur un panneau de signalisation lacustre. 

Après, direction grand canal, mais nous n’irons pas plus loin que la plage de l’empereur étant donné l’affluence quasi estivale, juste le temps d’entendre chanter un Coucou gris. S’en suit des pérégrinations dans la plaine vaudoise puis valaisanne sous un soleil brûlant. La chaleur est tellement forte que nous croyons halluciner : des troupes de Geais des chênes passent en migration direction nord-est !!!

Nous arrivons finalement aux Barges où nous pouvons observer les Vanneaux huppés, dont un mâle en pleine parade. C’est cependant une Bergeronnette printanière qui attire notre attention. En effet, elle a une gorge blanche et un sourcil blanc, ce qui fait penser à une iberiae. Après quelques recherches, il s’avèrera qu’un hybride flava x cinereocapilla est plus probable, les deux sous-espèces nichant dans le secteur.

Le groupe se réduit petit à petit si bien que vers 15h00, il ne reste plus qu’Alexandre et moi pour observer les Pigeons colombins se nourrissant dans les champs. Nous continuons notre route en direction de St-Maurice et nous croisons un beau mâle de Rougequeue à front blanc, un Canard chipeau et quelques couples de Fuligules morillons.

Je quitte finalement Alexandre devant chez lui et continue seul direction St-Maurice en songeant qu’il serait bon d’investir dans une selle plus confortable.

publi le mercredi 25 avril 2018 par Célestin Luisier
 

-
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018